Louer ou acheter en Espagne ?

Vous venez d’arriver en Espagne et vous avez trouvé votre petit lieu de paradis ! Alors futur propriétaire ou locataire d’un bien immobilier en Espagne ? Quels sont les avantages et les inconvénients de l’achat immobilier ou de la location immobilière ? Toutes les réponses dans l’article qui suit.

Louer ou acheter, c’est un choix de vie et c’est donc à vous de décider en fonction de votre situation personnelle, de vos goûts et de votre capacité et de vos calculs économiques.

Louer ou acheter ? Les avantages…

Les avantages généraux de la location
  • Un accès à une meilleure localisation, un espace plus grand et mieux équipé.
  • Des procédures administratives minimes et rapides : pas de demande d’hypothèque, pas de passage par le notaire, pas d’enregistrement de propriété.
  • Une prise de décision simplifiée.
  • Si vous vous trompez, c’est moins problématique.
  • Vous pouvez changer plus facilement de logement et de lieu de vie.
  • Vous ne perdez pas de temps dans les assemblées générales de copropriété.
  • A privilégier pour le court terme.
Les avantages économiques de la location
  • Pas besoin d’économies ou de disponibilités importantes.
  • Pas de frais d’ouverture d’hypothèque, d’enregistrement ou de TVA.
  • Vous évitez un engagement financier à long terme avec un établissement de crédit.
  • Vous ne supportez pas le risque financier lié à une conjoncture incertaine.
  • La maintenance ou la réforme du logement et des locaux communs est, en général, à la charge du propriétaire ou des copropriétaires.
  • Les loyers sont parfois dérisoires en Espagne, surtout dans les villes du sud.
  • En colocation (très prisée en Espagne), c’est encore moins cher.
  • Il existe d’autres formules innovantes et économiques de location, par exemple le coliving pour les jeunes entrepreneurs célibataires
Les avantages généraux de l’achat
  • Être propriétaire offre plus de sécurité et de stabilité (« se sentir chez soi »).
  • Vous pouvez faire tous les travaux que vous voulez.
  • Vous pouvez laisser le logement vide, y vivre, le laisser à votre famille ou à des amis, ou le louer.
  • Aucune pression d’un propriétaire à qui vous devez rendre des comptes.
  • Vous décorez et meublez votre logement à votre goût.
  • A privilégier pour le long terme.
Les avantages économiques de l’achat
  • Vous constituez un patrimoine que vous pouvez transmettre.
  • La valeur du bien augmente chaque année.
  • Le crédit bancaire mensuel peut être équivalent, voire inférieur, au coût d’un loyer.
  • Avec un crédit à taux fixe, vous savez ce que vous paierez sur une longue période.
  • Les réformes et autres agencements augmentent la valeur du bien.
  • L’achat peut bénéficier d’avantages fiscaux.
  • Plus vous gardez le bien, plus vous être gagnant.
  • Les prix sont encore accessibles en Espagne.
  • Les taux d’intérêt sont à un niveau historiquement bas.
  • Dans certaines grandes villes espagnoles, un crédit coûte moins cher qu’un loyer.
  • Pour certains profils atypiques qui ne plaisent pas aux bailleurs (CDD, intérim, autoentrepreneur…), c’est parfois plus facile d’acheter que de louer.
  • Si vous avez un budget conséquent, vous pouvez trouver à l’achat ce qui est introuvable à la location.

Louer ou acheter ? Les inconvénients…

Les inconvénients généraux de la location
  • La permanence dans le logement dépend de la rénovation du contrat ou de la volonté de récupération du propriétaire pour y loger.
  • Le propriétaire peut vous empêcher de faire des travaux ou des réformes même si vous les prenez en charge.
  • Vous avez une relation obligatoire avec le propriétaire et il peut vous demander des comptes.
  • Vous dépendez des exigences du propriétaire et du règlement de la copropriété.
  • Le propriétaire peut ne pas renouveler le bail.
Les inconvénients économiques de la location
  • Les frais d’installation sont importants en Espagne (1 mois d’avance + 2 ou 3 mois de caution + 1,2 mois à l’agence immobilière).
  • Si vous faites des réformes ou des travaux, l’investissement est perdu.
  • L’investissement (loyer, réformes) ne rapporte rien et vous n’épargnez pas.
  • L’augmentation du loyer à la rénovation du bail peut être importante bien que négociable.
  • Il y a une pénalité financière si vous laissez le logement avant la fin du contrat.
  • Le prix de la location varie chaque année en fonction de l’indice des prix.
Les inconvénients généraux de l’achat
  • La décision est beaucoup plus complexe.
  • Le délai de rétractation n’existe pas en Espagne, sauf à perdre son avance.
  • Le futur propriétaire est responsable de tous les contrôles administratifs et juridiques avant l’achat.
  • Il y a beaucoup de paperasses et d’actes administratifs avec l’agence,  la banque, le notaire, l’avocat ou le conseil, etc.
  • Le plus souvent, il faut faire des travaux.
  • Vous avez la responsabilité des dommages sur la propriété.
  • Il y a toujours quelque chose à réparer.
  • Une fois un bien acheté, difficile de changer de ville ou pays.
Les inconvénients économiques de l’achat
  • Il y a un très gros apport financier personnel initial (comptez 25 à 50% de la valeur du bien selon qu’il y ait ou non des travaux, et selon le prêt accordé par la banque).
  • En Espagne, il est important d’être assisté d’un avocat ou d’un conseiller immobilier (le notaire espagnol est une simple chambre d’enregistrement), ce qui induit des coûts supplémentaires.
  • Très peu de banques étrangères acceptent un prêt pour une acquisition en Espagne.
  • Toutes les transactions ont des frais élevés : 10% de TVA dans le neuf ou impôt de transmission patrimoniale dans l’ancien variant de 4% à 11% selon la région, et lors d’une hypothèque, frais d’ouverture du dossier, frais d’enregistrement et d’acte notarié.
  • Les premières années, le paiement de l’hypothèque ne couvre pratiquement que les intérêts et vous devez alors à la banque à peu près le même montant que la valeur empruntée.
  • Vous devez régler les frais de gestion et d’entretien de la copropriété.
  • Vous devez payer l’impôt foncier (IBI).
  • Il est plus sûr de contracter une assurance-vie (qui peut devenir hors de prix après 55 ans).
  • Si vous souscrivez un taux variable, si les taux d’intérêt baissent, vos mensualités baisseront, mais si les taux augmentent alors vous risquez d’avoir une désagréable surprise (privilégiez les prêts à taux fixe même si ils ont plus élevés au départ).
  • Si vos revenus sont en baisse et que vous ne pouvez plus payer votre crédit, vous risquez de perdre votre bien à bas prix.

 

Louer ou acheter ? Vous avez choisi ?

.

La reproduction partielle ou complète de ce document est autorisée avec mention de la source ci-dessous

© acheterenespagne.fr – Octobre 2019 – Louer ou acheter en Espagne

___________________________________

Acheter en Espagne au meilleur prix

en toute tranquillité et en toute sécurité.

Faites appel à un conseiller immobilier francophone.

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires. Depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition. En passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou remplissez le formulaire ci-dessous.

___________________________________

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *