News-acheter-immobilier-en-Espagne avril 2024

Les News de l’Immobilier en Mars 2024

5/5 - (148 votes)

Les News en Mars 2024

Chaque mois, nous vous présentons les news de l’immobilier les plus récentes – Mars 2024

2023 : Transactions en baisse de 11,2 % et Prix en hausse de 1,5 %

Selon l’ordre des notaires espagnols, l’année 2023 a été marquée par un net ralentissement du nombre de ventes. Le volume de ventes a commencé à diminuer au premier trimestre. Et la baisse ne s’est atténuée qu’au cours du dernier trimestre de l’année. Au total, 640.450 transactions immobilières résidentielles ont été enregistrées par les notaires en 2023, soit 80.900 de moins qu’en 2022.

En 2023, le nombre de ventes et d’achats de logements par rapport à 2022 n’a augmenté que dans les Asturies (1,4%) et a diminué dans le reste de l’Espagne. Globalement la baisse des transactions est de 11,2%. C’est la plus forte baisse enregistrée depuis 10 ans (hors 2020, année du Covid). On enregistre une chute des ventes aux Baléares (-20%), aux Canaries (-17%), à Madrid et au Pays Basque (-16%), en Catalogne (-14%) et en Andalousie (-12%). La Communauté Valencienne résiste avec une baisse de « seulement » 8%.

En 2023, par rapport à 2022, le prix au m² augmente de 1,5%. Il augmente dans toutes les régions excepté aux Baléares (-0,4%) et en Aragón (-0,3%). Parmi les hausses de prix, la Communauté Valencienne et Madrid (+5%), l’Andalousie et les Canaries (+3%), la Catalogne (+2%).

En 2023, le nombre d’hypothèques a diminué de 21,3% en glissement annuel pour atteindre 280.000 prêts. Leur montant moyen était de 148.600 €, en baisse de 3% par rapport à 2022.

La location longue durée plus rentable que la location touristique ou temporaire ?

Contrairement à une idée reçue, à Madrid, Barcelone et Valence, les locations longue durée sont plus rentables, plus stables et moins risquées que les locations touristiques ou temporaires pour les propriétaires résidant en Espagne.

Et ce grâce à des avantages fiscaux plus importants (60% de réduction sur l’IRPF), et moins de fluctuations régulatoires nationales, autonomiques ou municipales, et sans restriction territoriale. Et aussi en évitant les dépenses obligatoires et imprévues des marchés locatifs touristiques et temporaires.

A Séville, Malaga et Saragosse, les locations touristiques sont plus rentables que les locations longue durée. En effet, le prix moyen de location longue durée est peu élevé.

Offre locative en berne à Barcelone

A la veille du contrôle des prix locatifs mis en place par le gouvernement et l’administration, Barcelone n’a plus de loyers inférieurs à 700 euros. La capitale catalane bat son record historique de prix en atteignant 21 euros le mètre carré à la veille de d’un imminent plafonnement des prix en Catalogne.

Louer à Barcelone est devenu une mission impossible : 58% des locataires recherchent des appartements à moins de 1 000 euros. Et ces appartements représentent à peine 11% du parc disponible sur le marché de la location.

Barcelone consolide sa position de capitale la plus chère à louer en Espagne avec une hausse des loyers de 12% en un an. La nouvelle Loi sur le logement (Ley de Vivienda) a eu des effets dévastateurs sur l’offre locative. A titre d’exemple, le portail Idealista a perdu plus de 5400 annonces de location après son entrée en vigueur

Catalogne et Etat central en désaccord sur l’indice locatif de référence

La Catalogne doit être la première région (et pour l’instant aussi la seule) à mettre en place un indice locatif de référence devant servir à plafonner les loyers. En janvier, les deux administrations, régionales et nationales, s’étaient mises d’accord sur l’application de la loi sur la limitation des loyers dans les 140 municipalités de Catalogne classées comme zones tendues. Les taux à appliquer dans ces endroits étant en attente d’approbation.

Mais, en mars 2024, Région et Etat sont maintenant dans une situation de blocage. Quand la première veut un indice spécifique régional, le second veut un indice homogène national !

La Generalitat (Région Catalogne) a assuré que l’administration catalane continuerait à défendre l’application d’un indice de référence régional pour les prix des loyers. Et ce, bien que le gouvernement central soit en train de finaliser un indicateur homogène pour l’ensemble de l’Espagne. Ce dernier propose une fourchette de prix, au lieu d’un montant fixe comme le souhaite le gouvernement autonome de Catalogne.

Et la Communauté de Madrid contre l’indice locatif de référence

Et pendant ce temps, la Communauté autonome de Madrid rejette catégoriquement tout encadrement des loyers. Et refuse donc le processus de mise en place d’un indicatif locatif de référence dans la région madrilène !

Les responsables politiques madrilènes considèrent que le plafonnement des loyers produirait une augmentation des prix. Et à titre d’exemple, ils citent les échecs en la matière de Paris, de Berlin, en Écosse et … à Barcelone.

La Cantabrie a adopté la même position. Et il est probable que l’Andalousie et la Communauté Valencienne fassent de même. Suivront ensuite les autres régions pour ce qui s’annonce un fiasco réglementaire pour le gouvernement central.

Madrid 4ème ville préférée par les « riches »

Un nouvel indice comparant les lieux d’investissement pour les particuliers fortunés a classé Madrid comme le marché immobilier le plus intéressant d’Europe.

Le 2024 Barnes City Index a étudié 50 villes du monde entier sur la base de « critères pratiques, personnels et financiers », notamment la vie sociale, le climat des affaires, la fiscalité et la culture.

La capitale espagnole est classée comme la meilleure ville d’Europe et la quatrième au niveau mondial, juste derrière Dubaï, Miami et New York.

La réputation de Madrid en matière de sécurité, d’architecture, de climat agréable, de qualité de soins de santé, d’éducation et de transports en fait une destination idéale pour les super riches.

En outre, la plus grande ville d’Espagne accueille un éventail de grandes entreprises nationales et multinationales, tout en offrant un équilibre entre vie professionnelle et vie privée grâce à sa scène gastronomique réputée et à sa multitude d’attractions culturelles et sportives, telles que le musée du Prado et le Santiago Bernabeu.

La combinaison de ces facteurs a conduit de nombreux entrepreneurs à quitter des villes comme Paris ou Londres et à choisir de s’installer à Madrid, soit pour investir, soit pour y établir leur résidence principale.

Profil de l’acheteur immobilier

Selon une étude de la Fédération nationale des associations immobilières (FAI), 81% des personnes qui ont acheté un logement ancien l’année dernière étaient des couples, la plupart (43%) avec des enfants, et ils avaient une moyenne d’âge de 41 ans. Leur principale raison d’acheter était de changer de résidence principale (61%) suivi par le désir d’émancipation (21%). Le prix moyen d’achat était de 184.000 euros, soit 9% de plus en un an.

Un acheteur peut payer jusqu’à 99.999 euros en espèces sans déclaration

Une partie ou la totalité du prix d’un bien immobilier peuvent être payées en espèces.

Par exemple, entre deux particuliers et si l’acheteur réside fiscalement en Espagne, vous pouvez payer jusqu’à 99 999 euros pour l’achat d’un logement, en laissant une trace de la transaction devant un notaire. Au-delà de 100 000 euros, la Commission pour la prévention du blanchiment d’argent doit être informée au préalable. Si l’acheteur ne réside pas fiscalement en Espagne, alors la limite est de 10.000 euros.

Attention, si l’acheteur ou le vendeur est un professionnel, la limite de la transaction sans déclaration au fisc est seulement de 1000 euros !

Entretien d’une terrasse communautaire privative

On entend souvent dire que l’entretien et les travaux sur une terrasse communautaire privative sont à la charge exclusive de la copropriété. C’est faux. Le propriétaire disposant d’un accès exclusif à une terrasse communautaire a des obligations. En particulier, il doit maintenir en bon état le revêtement extérieur, éviter les bris du carrelage, appliquer périodiquement du mastic sur les joints, réparer et entretenir les plinthes périmétriques et nettoyer fréquemment les canalisations.

Lorsqu’un dommage apparaît sur la terrasse (ou est causé depuis la terrasse), il est essentiel de connaître l’emplacement du dommage et sa cause afin de déterminer le responsable et d’exiger sa réparation. À cette fin, le rapport technique d’un expert est essentiel pour déterminer les responsabilités. Si le dommage a été causé par un manque d’entretien de la part du propriétaire, une utilisation inadéquate ou non autorisée de la terrasse, ou une mauvaise exécution de travaux réalisés par le propriétaire, ce sera lui et non la copropriété qui devra assumer la réparation.

Le Luxe toujours à la hausse à Madrid et Barcelone

Les villes de Madrid et de Barcelone figurent parmi les 10 premières villes du monde où le prix des logements de luxe augmentera le plus en 2024, selon les prévisions de l’indice Savills « World Cities Prime Residential ». L’augmentation de la demande internationale dans ces deux métropoles et la pénurie d’offre pour ce type de logement entraîneront des hausses comprises entre 2% et 3,9% cette année.

Les prix moyens de l’immobilier de luxe sont de 7400 euros/m2 à Madrid et 6700 euros/m2 à Barcelone. Mais dans les deux villes, les prix dans les zones les plus chères dépassent largement les 12.000 euros/m2, et ils peuvent atteindre les 20.000 euros/m2.

Espagne, 4ème pays européen le plus attractif pour l’investissement immobilier

Selon une étude élaborée par CBRE, « European Investor Intentions Survey 2024 », l’Espagne se classe quatrième dans le top 10 des pays européens les plus attractifs pour les investisseurs en 2024, derrière le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Pologne.

Par ailleurs, l’Espagne est le seul pays qui compte deux villes dans ce classement, Madrid et Barcelone, ce qui témoigne des bonnes prévisions pour le secteur immobilier. Madrid grimpe à la troisième place, tandis que Barcelone occupe la septième place dans le top 10 des villes européennes préférées des investisseurs.

Madrid et Barcelone parmi les villes mondiales les plus mobiles

Madrid et Barcelone restent dans le classement des 25 villes du monde les mieux préparées à s’adapter à la mobilité urbaine, selon le dernier rapport annuel « Urban Mobility Readiness Index », réalisé par le cabinet de conseil américain Oliver Wyman, en collaboration avec l’Université de Californie à Berkeley. Madrid et Barcelone sont respectivement à la vingtième et à la vingt-quatrième place.

Dans cette édition, Helsinki occupe la première place, suivie d’Amsterdam. Les résultats sont obtenus en analysant jusqu’à 57 paramètres regroupés en cinq grandes dimensions : l’impact social, l’infrastructure, l’attractivité du marché, l’efficacité du système et l’innovation. En analysant ces facteurs, le rapport a identifié les villes les mieux équipées pour relever les défis de la mobilité urbaine.

Du bruit jusqu’à quelle heure ?

La réponse dépend de l’ordonnance municipale ou des règles régionales applicable de la ville où se trouve le bien immobilier. En général, les municipalités autorisent le bruit du lundi au vendredi, de 8h à 21h ou 22h, tandis que les week-ends et les jours fériés, la plage horaire est réduite de 9h30 à 21h.

Par exemple, dans les communautés autonomes telles que l’Andalousie, les heures de régulation du bruit vont de 8h à 21h. Cependant, dans des villes comme Séville, il existe deux plages horaires : de 8h à 15h et de 17h à 21h. À Malaga, l’horaire est de 8h à 22h.

Il faut aussi veiller à éviter les bruits constants et/ou très forts durant la journée : les ordonnances fixent généralement aussi des limites diurnes. Les travaux sont généralement permis du lundi au vendredi de 8h à 20h.

En cas d’infraction, les amendes peuvent s’élever de 750 à 3000 euros.

Les « voyeurs » immobiliers pratiquent le tourisme immobilier !

Le voyeurisme immobilier est de plus en plus fréquent. Il s’agit de personnes qui ne vont pas ou qui ne peuvent pas acheter, mais qui vont visiter des biens immobilier pour le plaisir d’aller visiter des biens, ou même pour avoir l’impression de pouvoir profiter d’une belle propriété immobilière pendant une heure. Les produits de luxe sont les plus concernés par ce « tourisme immobilier » : de vastes villas avec piscine et vue sur mer ou de très grands appartement en dernier étage avec terrasse dans les quartiers les plus prisés des capitales régionales. Pour certains, c’est même devenu la promenade du samedi !

Alors évidemment, c’est du temps perdu pour les agences qui dénoncent ce phénomène grandissant. Et elles se préviennent de plus en plus en demandant le niveau de revenus des personnes qui veulent visiter des biens luxueux.

Echec au plafonnement des loyers en Ecosse

Le plafonnement des loyers échoue en Écosse : les loyers augmentent, l’offre diminue et les investisseurs s’en vont.

L’Écosse a adopté le plafonnement des loyers fin 2022. Le résultat n’est autre qu’une hausse des prix des loyers avant l’entrée en vigueur de la règle, Édimbourg étant la ville où ils ont le plus augmenté. Il est également frappant de constater que le stock de logements locatifs a fortement diminué, ce qui était prévisible pour les experts. En Espagne, depuis l’approbation de la limite à l’actualisation des loyers, l’effet a été très similaire : hausse des loyers et baisse de l’offre.

Ce n’est pas la seule conséquence de la législation. Un rapport commandé par la British Property Federation a montré que 3,2 milliards de livres (3,8 milliards d’euros), qui étaient destinés à des projets de construction pour la location en Écosse, sont soit bloqués à cause des nouvelles règles, soit sont destinés à d’autres projets d’investissement hors de l’Écosse. Cela signifie qu’environ 15.200 logements ont été perdus.

Nouvelles normes européennes pour la location touristique

Les députés européens ont approuvé de nouvelles règles contraignantes pour les plateformes de location touristique. Ce secteur représente environ 25% de l’hébergement touristique dans l’UE.

Les nouvelles règles permettent aux États membres de disposer d’un point d’entrée numérique unique pour recevoir des plateformes des données mensuelles sur l’activité du logement touristique. Par exemple le nombre de nuits pendant lesquelles son bien a été loué, le nombre de personnes hébergées. Ou des données telles que l’adresse, le numéro d’enregistrement et l’URL de l’annonce.

La collecte de ces données permettra aux autorités de contrôler le respect des procédures d’enregistrement des clients. Et aux autorités nationales d’appliquer des politiques appropriées dans le secteur de la location de logements de courte durée. Par exemple suspendre les numéros d’enregistrement, demander aux plateformes de supprimer les annonces illégales ou imposer des sanctions aux plateformes ou aux hôtes non conformes.

Jusqu’à présent, les plateformes n’étaient pas tenues de fournir des données sur l’activité des logements proposés, ce qui rendait difficile l’application des règles locales dans chaque cas. Désormais, la porte est ouverte aux États membres pour imposer un enregistrement des biens locatifs par le biais d’une procédure en ligne que les autorités locales doivent proposer « gratuitement ou à un coût proportionné ».

La crise immobilière chinoise s’étend

La crise immobilière en Chine pousse de nombreux promoteurs à vendre leurs biens immobiliers à l’étranger pour trouver des liquidités qui les aideront à couvrir leurs dettes. La hausse des coûts de financement a réduit la valeur des immeubles de bureaux de 930 milliards d’euros, ce qui entraîne la vente de nombreux immeubles avec des décotes allant jusqu’à 60%. Cependant, la Chine n’est pas la seule touchée : les investisseurs sud-coréens, allemands et nordiques se séparent également de leurs actifs en raison de la crise mondiale de l’immobilier.

Le nombre total de ventes d’immeubles commerciaux en 2023 est tombé à son niveau le plus bas depuis dix ans, les propriétaires n’étant pas disposés à vendre leurs biens avec de fortes décotes. Les experts craignent que ce goulot d’étranglement ne se traduise par des pertes excessives qui mettront en difficulté les banques. En effet, celles-ci ont investi une grande partie de leur capital dans le secteur immobilier à l’époque de l’argent bon marché.

Confidentiel et Express des News en Mars 2024

News en Mars 2024 en Europe et dans le Monde

  • La Banque populaire de Chine a abaissé le taux de prêt de référence à 5 ans pour les prêts hypothécaires à 3,95 %, contre 4,2 %, soit la plus forte baisse depuis 2019.
  • Le Canada étend son interdiction d’achat immobilier aux étrangers jusqu’en 2027.
  • Les prix de l’immobilier au Royaume-Uni baissent pour le sixième mois consécutif en décembre (-1,4%).
  • En Allemagne, les prix de l’immobilier ont chuté de 7,2% en 2023. En France, de 4%.
  • Heimstaden, l’investisseur immobilier suédois, a réduit la valeur de ses biens d’investissement de 2,8 milliards d’Euros.
  • En région parisienne, la durée de vente d’un bien a été multipliée par 3 en 2023.
  • Les 3 pays européens les plus attractifs pour acheter sont l’Italie, l’Espagne et la France.
  • L’immobilier commercial est dans une situation très difficile aux Etats-Unis.
  • L’Allemagne devient la 3ème économie mondiale, en dépassant le Japon.
  • Le Royaume-Uni est rentré en récession au 4ème trimestre 2023.
  • Le FMI prévoit une croissance de 0,9% du PIB européen en 2024.
  • La baisse des taux de la BCE peut arriver plus tôt que prévu …
  • A +3,744% au 3 mars 2024, l’Euribor 12 mois est au plus haut des trois derniers mois.
  • L’inflation en zone euro en janvier est en baisse à 2,6% contre 2,8% en Janvier.

News en Mars 2024 en Espagne

  • Les logements sont 75% plus cher en zone touristique.
  • 10% des ménages payent leur hypothèque ou leur loyer avec retard.
  • Le prix des loyers devrait augmenter de 6% en 2024.
  • L’encadrement national des loyers sera appliqué seulement en … Catalogne !
  • La plus forte demande locative est à la périphérie de Madrid et de Barcelone.
  • Rentabilité locative brute à plus de 8% dans les quartiers barcelonais de Horta et Sant Marti
  • En 2024, 1,8 millions de logements seront réformés.
  • Seuls 45% des logements peuvent installer un chargeur pour voiture électrique.
  • En Espagne, seuls 2,5% des logements sont des logements sociaux, alors que la moyenne européenne est de 9%.
  • L’investissement sud-américain dans l’immobilier espagnol a été multiplié par 3 en 2023.
  • Les acheteurs étrangers ont 6000 euros de revenus mensuels.
  • Titre du Financial Times du 2 mars 2024 : Is Madrid the new Miami ?
  • Le PP (Partido Popular) dépose une proposition de loi anti-okupas au Sénat.
  • Le parc des chambres d’étudiants augmentera de 8% en 2024.
  • Le nombre de permis de construire a baissé de 1% en 2023.
  • Les promoteurs ont déjà vendu 60% des logements qui seront achevés en 2025.
  • La dette des promoteurs n’est que de 20% de la valeur des actifs contre 90% il y a 15 ans.
  • Le Gouvernement proposera une modification de la Loi du Sol (Ley de Suelo) en mars 2024 pour favoriser le développement urbain.
  • Le fonds suédois EQT met à la vente le portail Idealista pour 2500 millions de euros.
  • Record de ventes dans les centres commerciaux à 52 milliards en 2023.
  • Madrid fait partie des 50 centres d’innovation mondiaux.
  • La Commission Européenne prévoit une croissance du PIB espagnol à +1,7% en 2024 et +2,1% en 2025.
  • L’indice des prix à la consommation (IPC) a nettement baissé à 2,8% contre 3,4% en janvier.

.

Les News de l’Immobilier en Mars 2024

.

La reproduction partielle ou complète de ce document est autorisée avec mention de la source ci-dessous

© acheterenespagne.fr – Mars 2024 – Les News de l’Immobilier en Mars 2024

___________________________________

Acheter en Espagne au meilleur prix

en toute tranquillité et en toute sécurité.

Faites appel à un conseiller immobilier francophone.

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires. Depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition. En passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou remplissez le formulaire en bas de page.

___________________________________

Toutes les News de l’Immobilier en Espagne en 2024

Février 2024

Janvier 2024

Toutes les News de l’Immobilier en Espagne en 2023

Décembre 2023

Novembre 2023

Octobre 2023

Septembre 2023

Août 2023

Juillet 2023

Juin 2023

Mai 2023

Avril 2023

Mars 2023

Février 2023

Janvier 2023

.

Retrouvez ici toutes les News de l’Immobilier en Espagne de 2016 à 2024.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *