Top 10 meilleurs articles acheter immobilier en Espagne

Acheter en Espagne – Nos 10 meilleurs articles

Nous avons sélectionné nos 10 meilleurs articles parmi 330 articles parus en 6 ans sur l’immobilier en Espagne. Si vous voulez acheter ou même louer en Espagne en 2022, la lecture de ces articles est INDISPENSABLE.

Il s’agit des 10 articles les plus lus de notre blog : les premiers ont plus de 200.000 vues. Pour chacun de ces 10 articles, nous vous proposons un résumé, un extrait et un lien direct vers l’article. Cliquez sur le titre pour accéder à l’article complet.

Sans NIE « Número de Identidad de Extranjero » (en français : numéro d’identification d’étranger), vous ne pourrez ni acheter ni louer votre appartement à Barcelone, Madrid, Valence ou Malaga ! C’est la première démarche à faire avant toutes les autres si vous décidez d’investir dans l’immobilier en Espagne et ça vous coûte… moins de 10 euros. Dans cet article, vous saurez tout sur le NIE en Espagne et comment l’obtenir.

Extrait :

«Si vous n’êtes pas en Espagne le NIE doit être demandé personnellement par l’intéressé auprès des autorités Consulaires Espagnoles dans le pays de résidence. Pour cela, vous devez prendre rendez-vous auprès du consulat espagnol le plus proche de votre domicile. Cliquez ici pour accéder à une carte des consulats. Ensuite cliquez sur le continent concerné, “Europa” par exemple. Agrandissez la carte et cliquez sur le consulat le plus proche de votre domicile. Clique alors sur la ligne “Consulado en …” dans la petite fenêtre qui apparaît.»

1er/10 meilleurs articles

ITP, IVA, IBI, AJD, IRPF, IRNR, IP, Plusvalía, valor de referencia catastral… Tous ces termes vous sembleront plus clairs après la lecture de notre guide fiscal 2022. La fiscalité de l’immobilier en Espagne varie selon la localisation de votre achat (Communautés autonomes). Mais aussi selon votre statut (résident, non résident européen ou extra-communautaire). Ou le type d’occupation de votre bien (résidence principale ou secondaire, locatif longue durée, temporaire ou touristique). La fiscalité immobilière la plus avantageuse est dans la Communauté de Madrid, et la plus lourde est en Catalogne. Un article indispensable si vous voulez tout savoir sur la fiscalité de l’immobilier en Espagne.

Extrait :

« Vous êtes redevable de l’impôt sur le transfert de propriété (« Impuesto de Transmisiones Patrimoniales » ou ITP). La gestion de l’ITP est concédée aux autonomies (régions espagnoles). Le taux commun varie, selon l’autonomie, de 4 à 11% sur la valeur de l’achat ou, depuis le 1er janvier 2022, la valeur de référence du bien. A Madrid, le taux commun est de 6%. Mais à Barcelone comme dans la Communauté Valencienne, il est de 10%. Et même de 11% en Catalogne pour la part supérieure à 1 millions d’euros. En Andalousie, il est de 7%, aux Baléares de 8 à 11%, et au Pays Basque de 4%… »

2ème/10 meilleurs articles

Dans cet article, nous vous présentons les 18 Commandements à suivre PENDANT l’achat d’un logement en Espagne. Les francophones pensent qu’on achète un logement en Espagne de la même manière que dans leurs pays respectifs. C’est une grave erreur car les législations (nationales et régionales), la fiscalité, les normes et les procédures d’acquisition d’un bien immobilier en Espagne sont très différentes… sans compter les arnaques !

Extrait :

« Vous avez enfin trouvé l’appartement à Barcelone ou la villa au bord de mer à Malaga dont vous rêviez. Mais avez-vous pensé à contrôler la situation du bien immobilier ? Pendant l’achat, avant de vous engager contractuellement et verser le moindre euro, il est indispensable que vous vous informiez en détail sur la situation urbanistique, légale, fiscale, financière et physique du bien, au niveau national, régional et local car le notaire ne le fera pas ! En Espagne, l’acheteur est responsable du contrôle du bien. En cas de problème postérieur, ce sera votre responsabilité et non celle du notaire. Les notaires espagnols n’ont en aucun cas le même rôle que les notaires français, belges ou suisses. Ces derniers procèdent à toutes les vérifications juridiques et urbanistiques sur le bien immobilier avant la vente, le notaire espagnol n’est pas tenu de le faire ! Par exemple, le notaire espagnol, contrairement au français par exemple, ne garantit pas l’origine certaine de la propriété. Et la liste des contrôles et vérifications à réaliser par l’acheteur pendant l’achat est très très longue… »

3ème/10 meilleurs articles

Vous avez le projet d’acheter un appartement ou une villa en Espagne. Vous voulez en faire votre résidence principale, un pied-à-terre ou votre résidence secondaire. Ou encore vous voulez réaliser un investissement locatif. Mais vous n’avez pas le temps, vous n’êtes pas sur place, vous ne parlez pas espagnol. Ou vous souhaitez simplement passer par un intermédiaire professionnel afin de garantir vos intérêts. Nous pouvons devenir votre Conseiller Immobilier. Le professionnel francophone de l’immobilier en Espagne qui vous simplifiera toutes les démarches administratives, juridiques, techniques, financières et fiscales. Votre partenaire de confiance qui vous fera gagner beaucoup de temps et d’argent ! Et qui vous évitera les “prises de tête”.

Extrait :

« Tout d’abord, vous nous décrivez en détail votre projet immobilier. Nous définissons ensemble le cahier des charges de la recherche : localisation (région, ville, littoral, intérieur), type d’habitat (villa, appartement, duplex, atico…), utilisation (résidence principale, résidence secondaire, investissement locatif), caractéristiques (superficie, chambres, terrasses, jardin, piscine…), services (transports, commerces, services de santé…), budget (acquisition, travaux, crédit hypothécaire), et tout autre critère qui vous semble indispensable. Nous validons ensemble la faisabilité de votre projet. Puis nous signons un contrat qui reprend en détail ce cahier des charges et les prestations que nous somme tenus de réaliser…»

4ème/10 meilleurs articles

Comment calculer le montant de l’impôt sur la plus-value immobilière en Espagne ? Une question que se posent tous les francophones qui veulent vendre leur villa ou leur appartement en Espagne. Si vous êtes résident ou non, si ce logement est votre résidence principale ou non, si vous avez plus ou moins de 65 ans, vous ne paierez pas le même impôt. Calculez votre impôt sur la plus-value immobilière avec nos informations contenues dans cet article et notre outil de calcul exclusif.

Extrait :

« Votre résidence fiscale est située hors d’Espagne et vous voulez vendre un bien immobilier en Espagne. L’impôt dû aux services fiscaux espagnols sur cette vente correspond à 19% (depuis 2016) de la plus-value immobilière réalisée. Il est déclaré au titre de l’IRNR, l’impôt sur les revenus des non-résidents (« Impuesto sobre la renta de no residentes »). La procédure de recouvrement de cet impôt est très spéciale : elle n’est pas réalisée par le vendeur, mais par… l’acheteur ! Ce dernier doit retenir 3% du prix de la vente totale et le reverser au Trésor Public le jour de la signature du contrat de vente, de cette façon l’administration s’assure que le vendeur paiera l’IRNR correspondant à la plus-value sur la vente… »

5ème/10 meilleurs articles

Vous êtes une personne physique étrangère non-résidente et vous souhaitez ouvrir un compte bancaire en Espagne, rien de plus simple ! Le compte bancaire en Espagne est indispensable si vous décidez d’y vivre ou d’y investir, ou encore si vos enfants veulent y étudier. La procédure d’ouverture est expliquée dans cet article.

Extrait :

« Le compte bancaire non-résident fonctionne de la même façon que le compte résident. Le coût des opérations et commissions est le même. Vous bénéficiez d’un service online, n’oubliez pas de demander à la banque si elle dispose d’une version en français. Renseignez-vous au préalable car certaines banques peuvent ne pas donner de cartes de crédit ou proposer un découvert moins important que pour les résidents… »

6ème/10 meilleurs articles

Depuis l’application d’un règlement européen en 2015, les règles sur les successions en Europe ont été modifiées : la loi applicable est normalement celle de la dernière résidence habituelle du défunt. Les successions internationales sont fréquentes : 450.000 par an dans l’Union européenne, soit une succession sur dix. Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir sur les successions relatives à des biens immobiliers localisés en Espagne.

Extrait :

« En Espagne, on compte sept régimes différents en droit des successions. Ils sont applicables aux résidents non espagnols, sur chaque territoire disposant d’une législation propre. En l’absence d’un testament précisant que le défunt propriétaire en Espagne souhaite que la loi relative à sa nationalité soit appliquée, ce sera soit le code civil espagnol pour 11 communautés autonomes Andalousie, Asturies, Iles Canaries, Cantabrie, Castille et Leon, Castille La Manche, Estrémadure, Communauté de Madrid, Région de Murcie, La Rioja, Communauté valencienne), soit la règlementation des droits foraux (« derechos forales ») ou spéciaux des 6 autres communautés autonomes ayant des compétences en matière de droit civil (Aragon, Baléares, Catalogne, Galice, Navarre et Pays-Basque) qui définiront les principes de la succession….»

7ème/10 meilleurs articles

Dans cet article, non pas une, deux ou trois raisons pour acheter en Espagne en 2022, mais VINGT ET UNE RAISONS ! Quand on demande à un francophone quelles sont ses priorités pour acheter un logement à l’étranger, il répond d’abord le climat, puis le prix, et ensuite le mode vie. Ça tombe bien, c’est la définition même de l’Espagne. Acheter en Espagne, 20.000 francophones le font chaque année. Alors, pourquoi pas vous ? Vivre en Espagne en tant que résident ou y avoir sa résidence secondaire, c’est profiter d’un climat exceptionnel, découvrir de nouveaux espaces et une nouvelle culture, profiter d’un cadre de vie unique au meilleur prix, bénéficier du meilleur système de santé au monde et d’un excellent système éducatif pour ses enfants, payer moins d’impôts et de charges immobilières, s’exonérer de l’impôt sur les successions, sans oublier de faire un bon investissement… à proximité de chez vous. Il y aura toujours une très bonne raison qui vous incitera à investir dans l’immobilier en Espagne.

« Acheter en Espagne, c’est d’abord investir au soleil. Vous bénéficiez d’un climat exceptionnel avec plus de 300 jours d’ensoleillement par an en moyenne. Et même 320 jours en Andalousie.  Le record d’Europe est dans la Province d’Almeria (Andalousie) avec plus de 3200 heures de soleil par an. Bien sûr, comme toute bonne chose, il faut en abuser avec modération. Néanmoins, si vous aimez la pluie (et les paysages bretons et leurs dolmens), vous avez la possibilité d’investir en Galice, en Cantabrie ou dans les Asturies sur la côte atlantique au nord de l’Espagne. Avec de très bonnes affaires immobilières à moins de 1500 euros du m2, et parfois à 1000 euros !…»

8ème/10 meilleurs articles

Dans cet article, nous vous présentons les 18 Commandements à suivre AVANT l’achat d’un logement en Espagne. C’est  l’article qui vient avant le troisième article ci-dessus. Une lecture obligatoire.

Extrait :

« Vous pensez aussi que les surfaces affichées dans les annonces sont les mêmes que dans votre pays. Et bien non, le m2 espagnol est plus petit que le m2 francophone ! En France, en Belgique, en Suisse et dans la grande majorité des pays européens, la superficie annoncée est la surface habitable ou la surface utile. En Espagne, la superficie dont parlent les propriétaires et les agences est le plus souvent la surface construite, avec en particulier les parties communes incluses ! Alors, faites bien attention, car un logement en Espagne annoncé avec une superficie de 100 m2 peut s’avérer être un logement d’une surface utile de 80 m2 ou d’une surface habitable de 70 m2, voire moins. Il est évident qu’alors le prix au m2 varie largement. Avant l’achat, sortez votre mètre !… »

9ème/10 meilleurs articles

Dans cet article, nous vous présentons les 18 Commandements à suivre APRÈS l’achat d’un logement en Espagne. Avec le troisième article et le neuvième article ci-dessus, c’est  le dernier article de la trilogie consacrée aux pièges à éviter lors d’un acquisition immobilière en Espagne.

Extrait :

« Après l’achat d’un logement en Espagne, TOUS les non-résidents propriétaires d’un bien immeuble en Espagne sont soumis à l’Impôt sur le Revenu des Non-Résidents (IRNR). Ils doivent déclarer les rentes obtenues découlant de leur propriété. Il existe deux types d’impositions en ce qui concerne les rentes des biens immeubles pour les non-résidents… »

10ème/10 meilleurs articles

  1. Comment obtenir votre NIE pour acheter en Espagne ?
  2. Le Guide Fiscal 2022 de l’investisseur immobilier en Espagne
  3. Les 18 Commandements PENDANT l’achat d’un logement en Espagne
  4. Conseiller Immobilier, à votre service
  5. Le calcul de l’impôt sur la plus-value immobilière
  6. Ouvrir un compte bancaire en Espagne, c’est simple !
  7. Tout savoir sur les successions en Espagne !
  8. Pourquoi acheter en Espagne en 2022 ?
  9. Les 17 Commandements AVANT l’achat d’un logement en Espagne
  10. Les 18 Commandements APRÈS l’achat d’un logement en Espagne

Les 10 articles suivants, de la 11ème place à la 20ème place

.

La reproduction partielle ou complète de ce document est autorisée avec mention de la source ci-dessous

© acheterenespagne.fr – Avril 2022 – Acheter en Espagne – Nos 10 meilleurs articles

___________________________________

Acheter en Espagne au meilleur prix

en toute tranquillité et en toute sécurité.

Faites appel à un conseiller immobilier francophone indépendant.

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires. Depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition. En passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou remplissez le formulaire ci-dessous.

___________________________________

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *