Les News de juillet 2020 achat immobilier en Espagne

Coronavirus et Immobilier, les News en Mai 2020

Notre Question du Mois : Covivre avec le Covid-19 ou Devenir Covidiots ?

Les News en Mai 2020

Chaque mois, nous vous présentons les news de l’immobilier les plus récentes.

Editorial : Covivre avec le Covid-19 ou devenir Covidiots ?

Nous allons et nous devons tous apprendre à coexister avec le Covid-19. Dans le meilleur des cas jusqu’à ce qu’il disparaisse et dans le pire jusqu’à l’arrivée d’un vaccin.

Il est parfaitement possible que, sur le modèle d’autres virus (comme le SRAS en 2003), le Covid-19 disparaisse d’ici un ou plusieurs mois pour ne jamais réapparaître. Il peut aussi revenir de manière saisonnière comme la grippe.

Enfin, quelques biologistes commencent à nous dire la vérité sur le vaccin et contrairement à ce que pense et dit DT le 45ème, un vaccin ne sera pas disponible avant 18 mois. Ensuite il faudra le fabriquer et l’administrer et cela pourra prendre jusqu’à …. 2 ans de plus !

A titre de curiosité, le premier vaccin date de 1796, il s’agit de celui contre la variole. Au 18ème siècle, environ 95 % de la population française était touchée par cette maladie, et un décès sur dix était dû à celle-ci

Aujourd’hui, la seconde vague n’est pas là. Il n’y a eu aucun redémarrage massif de l’épidémie dans aucun pays après les phases de décélération (Asie et Europe). Il y a bien quelques foyers isolés (des « clusters ») mais ils sont rapidement contrôlés.

En Asie du Sud-Est et Asie de l’Est, à l’exception de l’Indonésie et aux Philippines, les décès sont de plus en plus rares et ils se comptent chaque jour sur les doigts d’une main quand ils n’ont pas complètement disparu. En Asie du Sud, la situation semble se stabiliser et on compte moins de 200 morts par jour pour toute la zone. Pour l’Asie du Nord et l’Asie Centrale, l’épidémie est maîtrisée et on compte au maximum que quelques décès par jour dans chaque pays. Le Moyen-Orient est aussi en phase de récession de l’épidémie avec moins de 30 décès quotidiens.

En Europe, à l’exception du Royaume-Uni, le nombre de décès et de cas sont divisés au minimum par cinq par rapport au maximum atteint, et la majorité des pays européens enregistrent moins de 10 décès par jour.

En Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne, le nombre de cas et de décès ont toujours été limités et les trois-quarts des pays africains n’enregistrent que de 0 à 2 décès par jour !

La situation est beaucoup plus inquiétante en Amérique, bien qu’une décrue lente soit enregistrée aux Etats-Unis et au Canada. Mais dans les deux autres grands pays, le Mexique et le Brésil, les cas et les décès sont encore en très forte hausse. Les autres pays sud-américains les plus atteints (Pérou, Equateur, Colombie, Chili, Argentine, Bolivie) enregistrent des hausses mais plus modérées.

L’Océanie n’enregistre plus de décès et le nombre de nouveaux cas est marginal.

Nous n’avons donc pas le choix, nous devons vivre avec le virus et il nous faut maintenant rouvrir notre économie et rouvrir nos frontières, tout en obéissant aux contraintes de distanciation physique tant que le virus est là (un minimum de deux mètres entre nous, des masques en milieu fermé, etc.).

Que nos dirigeants arrêtent de nous prendre pour des enfants. Nous sommes responsables et nous l’avons tous prouvé en acceptant ces deux mois de confinement. Maintenant, si nous continuons trop longtemps à nous laisser imposer des fermetures et des interdictions, nous risquons de mourir d’autres causes que du Covid-19, ou de devenir covidiots et de voir très vite apparaître de nouveaux mots (à vous de choisir) : covinaction, covattentisme, covéclopé, covinvalide, covabattu, covébranlé, covusé, covhystérie, covimmobilisme, covintégrisme, covirresponsabilité, covidéalisme, coveuthanasié, covesquinté, covirrécupérable, covânerie, covenfantillage, covidiotie, covilotisme, covimpuissant, covincapable, covinutile, covabêti, covabasourdi, covaberrant, covabsurde, covabsurde, covanéanti, covignorant, covillogique, covimbécile, covinepte, covinsensé, covinterdit, covandouille, covarriéré, covaigri, covépuisement, covendoctrinement, covinquiétude, covannihilation, covautodestruction, covéchec, covécroulement, covagonie, covanéantissement, covankylosé, covapathique, covépuisé, covassassinat, coveffondrement, covexcédé, covexténué, covextinction, covictime, etc.

Au fait, tant pis pour l’Académie Française qui prône le féminin, mais je conserve le masculin pour le Covid-19 !

De plus en plus de locaux commerciaux à transformer en logements

Les faillites commerciales à venir, conséquences de l’inactivité due au confinement, vont doper le marché de la reconversion de locaux commerciaux en unités d’habitation. La procédure administrative et les travaux sont longs (environ un an, exemple ici pour l’Espagne : « Transformer un local commercial en logement, c’est possible »), mais au final vous pouvez avoir un logement pour 20 à 30% en-dessous du prix du marché. Et vous aménagez votre espace comme vous le souhaitez dans la limite des conditions imposées par les règlements d’urbanisme. Faites une rapide consultation préalable en mairie pour savoir si le local est transformable.

Les prévisions (trop) optimistes de S&P sur les baisses de prix en Europe !

Selon S&P, les prix vont baisser quasiment partout en Europe sauf en Suisse, seul pays à enregistrer une hausse (+0,5%). Mais les baisses envisagées par S&P seront assez faibles par rapport aux prévisions énoncées jusqu’à présent et pourtant l’agence affirme que « Des propriétaires seront forcés de vendre, d’autres n’auront pas les moyens d’acheter. Et même s’ils le peuvent, ils reporteront leur achat. Néanmoins, nous n’anticipons pas de chute brutale des prix immobilier en Europe ». Les baisses sont très limitées de la plus faible à la plus élevée : -0,7% pour les Pays-Bas, -1,2% pour l’Allemagne, -1,4% pour la Belgique et la France, -2,5% pour le Portugal, -3% pour l’Italie et le Royaume-Uni, -3,2% pour l’Espagne et -3,5% pour l’Irlande. Franchement, nous n’y croyons pas (cf les prévisions erronées de S&P au moment de la crise des subprimes) et nous pensons qu’elles seront plus importantes.

Covid-19 – Les mesures et aides prévues en Espagne pour les propriétaires, les locataires et le secteur immobilier

  • Moratoire des loyers pour les personnes en situation de vulnérabilité économique
  • Aide maximale aux locataires de 900 € par mois pendant 6 mois pour les personnes en situation de vulnérabilité économique
  • Moratoire des hypothèques pour les personnes en situation de vulnérabilité économique
  • Prêts ICO (Instituto de Crédito Oficial) sur 5 ans pour les entreprises et autonomes en difficulté
  • Moratoire des loyers pour les petites entreprises et autonomes en difficulté

La Generalitat de Catalogne bloquent les ventes immobilières bancaires !

Une décision absurde : le gouvernement catalan a annoncé qu’il suspendait son droit de préemption et de rétractation sur les logements saisis par les institutions financières après défaillance. Cet avantage de l’administration dans l’acquisition d’un bien remonte à 2015, lorsque la Generalitat (Gouvernement de la région Catalogne) a approuvé un décret de mesures extraordinaires et urgentes pour la mobilisation du logement, qui comprend le droit de préemption et de retrait en faveur de la Generalitat et des autorités locales, comme la commune de Barcelone. Les transactions des biens immobiliers vendus par les banques étant bloquées en Catalogne, les acheteurs, souvent des fonds étrangers, iront voir ailleurs !!!

Quarantaine imposée aux voyageurs étrangers en Espagne

Une autre décision absurde : le Gouvernement espagnol a décidé d’imposer 14 jours d’isolement à chaque voyageur étranger qui arrive en Espagne, et ce tant que dure l’état d’alerte ! Les entrepreneurs du secteur du tourisme estiment que cette mesure sera mortelle pour leurs entreprises, tandis que Bruxelles demande que des « critères scientifiques et épidémiologiques » soient appliqués à tous les pays qui appliquent cette quarantaine. Les compagnies aériennes, les hôtels et les restaurants sont les secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus et tous attendent de pouvoir redémarrer leur activité dès que possible. Les plus optimistes pensaient non seulement attirer les touristes nationaux, mais aussi les touristes internationaux comme l’a déjà prévu l’Italie début juin. Mais la quarantaine imposée aux touristes lorsqu’ils mettent le pied en Espagne a mis fin à tout projet visant à attirer les clients étrangers. Cette mesure a pris les professionnels par surprise, et ils reprochent au gouvernement de ne pas les avoir préalablement avertis. Ils estiment, avec raison, que ces 14 jours d’isolement imposés par l’exécutif feront fuir les touristes internationaux qui avaient envisagé de venir en Espagne cet été.

Espagne : les mauvais chiffres de 2020

Selon un panel de 23 experts (administrations, chercheurs, universitaires, économistes, banques, associations professionnelles, organismes internationaux etc.), l’investissement dans la construction immobilière résidentielle et non résidentielle devrait chuter en Espagne en 2020 de 10% à 30% (BBVA). De même, le PIB devrait chuter de 7% à 13% selon les sources : 8% selon le FMI, 9,2% selon le Gouvernement, 9,4% selon les experts de l’UE, et …12,4% selon la Banque d’Espagne ! Les prévisions en début d’année tournaient autour d’une croissance de +2,5% : c’est donc 10 à 15% du PIB qui seront perdus cette année. Le taux de chômage atteindra 19 à 24% (contre 14% en début d’année) : 20,8% selon le FMI, 19% selon le Gouvernement, 18,9% selon les experts de l’UE, et 21,7% selon la Banque d’Espagne.

Les banques dématérialisent … enfin !

Avant le Confin-20 (le « grand confinement »), si vous vouliez faire une demande de prêt hypothécaire à la banque, il fallait lui fournir en moyenne 500 grammes de documents et justificatifs en papier. A la sortie du confinement, la majorité des banques ont basculé sur un envoi de dossier en dématérialisé. C’est un réel progrès et un gain de temps pour tous, acheteurs et banquiers. Les dossiers sont plus rapidement traités. N’oubliez pas que le plus important est la qualité du dossier présenté, et en particulier le volume de l’apport (jamais inférieur à 30%) et des relevés de comptes irréprochables démontrant votre capacité à épargner.

Confidentiel et Express des News en Mai 2020

En Espagne

  • Les agents immobiliers espagnols peuvent à nouveau organiser des visites de biens. Si les propriétaires vivent dans la propriété, ils devront la quitter et attendre à l’extérieur ou à l’endroit de leur choix.
  • Merlin Properties, l’un des géants des Socimi espagnoles, proposera à ses locataires une politique de remises locatives pour la période post-Covid-19.
  • Les architectes espagnols demandent moins de bureaucratie et appellent à un changement dans la conception des unités urbaines, et notamment la création de nouveaux espaces de vie.
  • Pour l’instant, les seuls chiffres des transactions de mars en Espagne montrent la pire chute depuis 2013 : -38% en mars 2020 par rapport à mars 2019. Et les mois d’avril et mai seront largement pires !
  • La banque Santander envisage de lancer un programme d’hypothèques à hauteur de 95% pour les jeunes.
  • Les demandes de locations temporaires de 1 à 12 mois pour des biens avec espaces verts et piscine sont en nette hausse.
  • Selon la Banque d’Espagne, les banques n’ont accepté que 29% des demandes de moratoires d’hypothèques.
  • Suite à la limitation du nombre de visiteurs en Espagne et la chute des locations touristiques sur Airbnb, des milliers de nouvelles annonces de location supplémentaires apparaissent dans les grandes villes comme Madrid et Barcelone pour des locations longues. Signe d’une baisse des prix ?

En Europe et dans le Monde

  • Au 15 mai, le pourcentage de commerces qui ont réouvert avec le déconfinement est de 63% en France contre 46% en Italie et 36% en Espagne (dans les villes de Madrid et Barcelone, les petits commerces ont réouvert le 18 mai seulement).
  • Selon le ministère français du Logement l’activité a repris sur 72% des chantiers.
  • D’après l’institut Opinion Way, 79% des Français avec projet immobilier maintiennent leur projet, mais 41% souhaitent le retarder.
  • Selon SeLoger, en France, 18 % des locataires ont peur de ne pas pouvoir payer leur loyer et 34% des propriétaires craignent que leur locataire ne soit pas en mesure de régler leur loyer.
  • Sur les trois premières semaines d’avril 2020, les demandes de prêts immobiliers en France ont subi un recul de 78% par rapport à la même période de 2019.
  • Pour Nexity, le premier promoteur français, l’année 2020 sera en baisse importante, d’au moins 100.000 logements dans la promotion immobilière.
  • Un secteur qui va bien se porter, c’est celui de la construction de piscines !
  • Selon Orpi, 59% des acheteurs recherchent une maison, 58% des vendeurs recherchent une maison à acheter. 10% des acheteurs ne veulent plus de vis-à-vis. 68% des acheteurs ne sont pas incités par la crise sanitaire à reporter leur projet d’achat et 83% des vendeurs ne sont pas poussés à reporter leur projet de vente.
  • Qu’est-ce qui a changé chez les acheteurs de logements en ville ? Ils veulent un balcon ou une terrasse avant tout ! Puis vient l’ensoleillement ou la luminosité, et ensuite des espaces de vie plus grands et des étages élevés.
  • Dans toute l’Europe, les professionnels de l’hôtellerie demandent une exonération fiscale de l’impôt sur les sociétés et la baisse du taux de TVA.
  • « Wanted Hotels -20% » : les fonds immobiliers, les gestionnaires de grandes fortunes et les investisseurs sont à la recherche d’hôtels, d’immeubles et de propriétés de luxe proposés à la vente avec 20% de remise sur le prix du marché avant confinement.
  • La société de services immobiliers Savills Aguirre Newman confirme ce que nous avons écrit sur le secteur logistique : en 2021, le secteur de la logistique aura une reprise substantielle et sera un secteur refuge pour les investisseurs : la crise sanitaire a mis en évidence l’importance de la logistique pour le bon fonctionnement de l’économie.
  • Les agents immobiliers britanniques peuvent à nouveau organiser des visites de biens depuis le 13 mai.
  • Après le Covid-19, les étudiants privilégieront les colocations d’appartement plutôt que les chambres universitaires.
  • Le confinement a provoqué une chute spectaculaire du trafic sur les principaux portails immobiliers du monde : -40&  pour SeLoger (France), -30% pour Zoopla (Royaume-Uni), -25% pour Funda (Pays-Bas) et -30% pour Zillow (États-Unis).
  • Alphabet (Google) a abandonné son projet de « ville intelligente » (smart city) à Toronto en raison du coronavirus.
  • Avec la reprise dans leur pays, les Chinois s’intéressent de plus en plus à l’immobilier à l’étranger.
  • Airbnb a supprimé 1900 emplois en mai 2020, le quart de ses effectifs mondiaux.
  • Le 15 mai, la chaîne américaine de grands magasins J.C.Penney (850 emplacements, 95.000 employés, 11 milliards de chiffre d’affaires en 2019), fondée en 1902, s’est déclaré en faillite
  • « The Great Lockdown » pire que la Grande Dépression aux USA ? L’emploi américain est au plus bas depuis 37 ans en avril, avec un taux de chômage à 14,7% et le risque d’un niveau supérieur à 20%, proche de celui de la Grande Dépression.

Nos autres articles sur le Covid-19 :

Des liens externes sur le Covid-19 :

 .

La reproduction partielle ou complète de ce document est autorisée avec mention de la source ci-dessous :

© acheterenespagne.fr – Mai 2020 – Coronavirus et Immobilier, les News en Mai 2020

___________________________________

Acheter en Espagne au meilleur prix

en toute tranquillité et en toute sécurité.

Faites appel à un conseiller immobilier francophone.

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires. Depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition. En passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou remplissez le formulaire en bas de page.

___________________________________

Les News en Mai 2020

Toutes les News de l’Immobilier en Espagne en 2019 et 2020

Avril 2020

Mars 2020

Février 2020

Janvier 2020

Décembre 2019

Novembre 2019

Octobre 2019

Septembre 2019

Août 2019

Juillet 2019

Juin 2019

Mai 2019

Avril 2019

Mars 2019

Février 2019

Janvier 2019

Retrouvez ici toutes les News de l’Immobilier en Espagne de 2016 à 2020.

Les News en Mai 2020

La reproduction partielle ou complète de ce document est autorisée avec mention de la source ci-dessous

© acheterenespagne.fr– 2020 – Coronavirus et Immobilier, les News en Mai 2020

Les News en Mai 2020

2 commentaires

  1. Beaucoup d’informations interressantes, les articles sont constructifs et utiles aussi bien pour un particulier comme moi, ou pour des professionnels, merci!

    Je devais signer pour l’achat d’un appartement à Mallorque en avril mais nous avons dû repousser le rv chez le notaire. On me signale que l’impôt ITP va passer de 8% à 10% en juin. Pouvez vous me.dire ou je peux avoir confirmation et détails de cette augmentation? Merci

    Mme Servera

    • Bonjour Madame et merci pour le compliment
      Avant la pandémie, il était effectivement question d’augmenter l’ITP des Iles Baléares de 8% à 10%.
      Les 8% étaient applicables sur les premiers 400.000 euros.
      Depuis, à notre connaissance, il n’y a pas eu de changement, donc le taux de 8% serait conservé.
      Très cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *