Les News de juillet 2019 achat immobilier en Espagne

Les News de Mai 2019

Les News de Mai 2019
4.9 (98.46%) 26 votes

Notre Pourcentage du Mois : 150%

Info des news de mai 2019 de l’immobilier espagnol : 150% de l’impôt non perçu, le montant que peut atteindre l’amende pour les loyers touristiques non déclarés

Les News de mai 2019. Chaque mois, nous vous présentons les news de l’immobilier les plus récentes.

 

Les prix vont flamber à Malaga et Valence

Ces dernières années, Barcelone puis Madrid ont connu des hausses de prix très importantes dans l’immobilier. Deux autres villes connaîtront en 2019 ce phénomène de hausse rapide des prix, ce sont Malaga et Valence. Elles combinent une forte attractivité touristique et un intérêt de plus en plus important des investisseurs étrangers (en particulier des Français qui ont « abandonné » Barcelone à leur profit, un phénomène que nous avions prévu dès 2017), mais aussi nationaux. Selon Tinsa, à Valence, certains quartiers enregistrent déjà une hausse des prix de plus de 20% au premier trimestre 2019, la hausse moyenne sur la ville se situant à 11%. A Malaga, la hausse est de 15% à fin mars 2019.Séville devrait aussi connaître le même phénomène.

 

150% d’amende pour les loyers touristiques non déclarés en 2018 !

Nous sommes en pleine période de déclaration des revenus 2018 et l’Agencia Tributaria (les impôts espagnols) a averti qu’elle porterait une attention toute particulière aux propriétaires de logements locatifs touristiques. Veillez à bien faire votre déclaration sinon vous pourriez avoir à payer l’impôt non déclaré. Et surtout une pénalité comprise entre 50% et 150% du montant non déclaré selon la gravité de votre faute. Et n’oubliez pas que les opérateurs online, comme Airbnb, sont tenus de déclarer au fisc espagnol toutes les locations qui transitent par eux depuis… 2018.

 

54% des logements sont payés cash

En 2018 selon le notariat espagnol, seuls 46% des achats immobiliers ont nécessité une hypothèque. 54% ont été payés au comptant sans crédit. C’est dans la région valencienne qu’on fait le moins de crédit (32% des logements achetés). Et au Pays Basque qu’on en fait le plus (65%). L’hypothèque moyenne est de 139.000 euros. Les hypothèques les plus élevées sont à Madrid (200.000 €) suivi par les Baléares (192.000 €) et la Catalogne (161.000 €).

 

Les propriétés rurales ont la cote

Le marché immobilier rural se porte bien. Selon l’INE (l’institut de statistiques), les ventes de propriétés rurales en Espagne ont augmenté de 3,9% en 2018 par rapport à 2017. De plus en 2018, 14% des ventes de propriétés en Espagne correspondaient à des propriétés rurales. Une tendance qui semble se poursuivre cette année avec une nouvelle croissance de 2,4% au premier trimestre 2019. Les professionnels expliquent que le marché immobilier rural est un marché refuge spécifique en marge des cycles économiques. Il y a un grand intérêt des investisseurs pour des exploitations d’amandiers et de pistaches, mais aussi d’agrumes et d’oliviers. Ces exploitations sont également utilisées pour produire de l’énergie solaire qui est ensuite revendue.

 

Les sociétés de « tasacion » ont facturé plus de 300 millions d’euros en 2018

Avant un prêt hypothécaire et plus généralement avant l’achat d’un logement ancien, la banque ou les acheteurs font une demande de tasacion, c’est-à-dire une estimation du bien immobilier. Celle-ci est réalisée par une société de tasacion qui envoie un architecte qui contrôle, inspecte et mesure le bien et établit un rapport détaillé avec en particulier une estimation financière du bien. Les 1,2 millions de biens (dont 55% de logements) soumis à une tasacion en 2018 en Espagne avaient une valeur totale de 400 milliards d’euros. Les sociétés de tasacion ont facturé 300 millions d’euros pour leurs services, soit 250 euros par bien. Les trois principales sociétés de tasacion en Espagne sont Tinsa (un quart du marché), Gloval et ST Sociedad de Tasación (un huitième du marché chacun).

 

Conséquence de la victoire du PSOE sur la politique du logement en Espagne

Avec 28,5% des voix et 125 députés élus lors des élections nationales du 28 avril, le Parti Socialiste espagnol (PSOE) a le plus grand nombre de sièges aux Cortes (le parlement espagnol). Il est donc appelé à gouverner pour les prochaines années. Les principales mesures du PSOE pour le logement sont la promotion du locatif social et une aide financière à la location destinée aux jeunes à faibles revenus.

 

L’hypothèque inversée, appelée à se développer

Dans le cas de l’hypothèque inversée, la banque vous verse de l’argent pris à même la valeur nette de votre maison. Vous n’avez donc aucun paiement à faire jusqu’à la vente de la résidence ou votre décès. Ce produit s’adresse aux propriétaires âgés de 65 ans ou plus qui sont propriétaires d’un bien d’une valeur minimum de 150.000 €. L’emprunt peut aller jusqu’à 55 % de la valeur nette de la propriété. Vous aurez alors l’option de recevoir un versement mensuel ou un montant forfaitaire ou un mixte des deux. Vous pouvez l’utiliser pour rembourser des dettes, investir, rénover, voyager, etc. À la vente de votre résidence ou à votre décès, la banque remboursera le prêt à même l’argent de la vente. Le solde, s’il y a lieu, sera versé à vous ou votre succession.

En Espagne, d’une trentaine d’hypothèques inversées pendant toute l’année 2017, on est passé à une centaine pour le seul premier trimestre 2019. Et le marché est de… plusieurs millions de clients !

 

Développement des agences proptech

Les agences immobilières en ligne se développent de plus en plus en Espagne. L’une des principales caractéristiques des agences proptech est leur forme de rémunération. Dans une agence classique, la rémunération basée sur un pourcentage sur le prix de vente est la norme. L’immobilier en ligne parie pour une commission fixe qui ne varie pas en fonction du coût de la propriété. Ainsi, alors que les commissions des premières se situent entre 3% et 5% du prix de vente, la rémunération de l’agence proptech  se situe entre 1.000 et 7.000 euros, en fonction du forfait de services choisi.

 

47 nouvelles résidences étudiantes en 3 ans

Le marché des résidences étudiantes en Espagne est en plein essor. 47 nouveaux projets résidentiels sont prévus d’ici 2022, représentant environ 16 500 lits. Les villes concernées sont Madrid, Barcelone, Santander, Pampelune, Salamanque, Oviedo, Valence, Séville, Malaga et Grenade. Le marché espagnol n’offre qu’un peu plus de 91 000 lits pour un total d’environ 330 000 étudiants qui étudient chaque année hors de chez eux. Les prix mensuels sont en moyenne de 800 € à Madrid et 710 € à Barcelone, et devraient atteindre 1000 € dans les nouvelles résidences. Dans un prochain article, nous traiterons de ce marché en forte croissance.

 

Confidentiel Express – News de Mai 2019

  • Dans son rapport  sur l’évolution récente du marché du logement en Espagne, la Banque d’Espagne note que les loyers à Madrid et à Barcelone dépassent les niveaux d’avant la crise de 2007/2008.
  • Dans ce même rapport, la Banque d’Espagne écarte tout risque de bulle immobilière, les prix ayant moins augmenté en 2018.
  • La candidate du parti centriste Ciudadanos (arrivé en troisième position aux élections nationales avec 15,9% des voix) à la Mairie de Madrid, propose que les permis de construire soient donnés en 1 mois à Madrid au lieu de… 12 actuellement !
  • Les acheteurs immobiliers en Espagne visitent en moyenne 10 logements avant de trouver celui qui leur convient. C’est 3 de moins qu’il y a 10 ans. Les photos de plus en plus nombreuses et les vidéos réduisent le nombre de visites.
  • En janvier et février 2019, il y a eu 91.340 ventes de logements, 2,4% de plus qu’en 2018. C’est le plus haut niveau depuis 10 ans ! Mais qui reste encore très loin des 156.000 ventes de 2007.
  • C’est la guerre des taux ! Alors que le secteur pensait qu’il y aurait une hausse des taux de crédit immobilier, c’est l’inverse qui s’est produit avec la décision en février de Bankinter de réduire son taux à 20 ans de 2,35 à 1,99%. Depuis 8 autres banques ont suivi, parmi elles BBVA, Sabadell et Ibercaja.
  • La clientèle belge adore l’Espagne (+1000% en 10 ans) : seconde clientèle francophone par le nombre d’achats immobiliers, elle pourrait dépasser les français dans moins de cinq ans. L’acheteur belge est passé en 15 ans du couple de retraité qui achetait pour 200.000 € au couple d’âge moyen (30-50 ans) qui achète pour 300.000 €.

Les News de Mai 2019

___________________________________

Vous voulez acheter un appartement ou une villa en Espagne pour y habiter, en faire votre résidence secondaire, ou réaliser un investissement locatif. Nous pouvons vous aider et vous conseiller, contactez-nous :

par mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou encore remplissez le formulaire en bas de page

Nous entrerons en contact avec vous pour vous donner les meilleurs conseils et trouver la villa ou l’appartement qui correspond à vos souhaits.

___________________________________

Toutes les News de l’Immobilier en Espagne en 2019 et 2018

Avril 2019

Mars 2019

Février 2019

Janvier 2019

Décembre 2018

Novembre 2018

Octobre 2018

Septembre 2018

Août 2018

Juillet 2018

Juin 2018

Mai 2018

Avril 2018

Mars 2018

Février 2018

Janvier 2018

Retrouvez ici toutes les News de l’Immobilier de 2016 à 2019.

 

Les News de Mai 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *