News Novembre 2022 acheter immobilier en Espagne

Les News de l’Immobilier en Juillet 2022

5/5 - (130 votes)

Espagne, la Floride de l’Europe ! 

Les News de Juillet 2022

Chaque mois, nous vous présentons les news de l’immobilier les plus récentes.

Éditorial Juillet 2022 : Espagne, la Floride de l’Europe !

L’investissement dans l’immobilier résidentiel en Espagne est au beau fixe avec le retour massif de la clientèle étrangère. L’Espagne est à la mode, avec des acheteurs étrangers toujours plus nombreux, plus diversifiés, mais aussi plus exigeants !

Et ce, malgré la diminution de la principale clientèle pour cause de Brexit, les Britanniques. Ils ont été largement compensés par l’arrivée massive d’une nouvelle clientèle nordique (Hollandais, Suédois, Norvégiens, Finlandais). Et une augmentation sensible des autres clientèles d’habitués (Français, Allemands, Italiens, Belges). L’Espagne est devenue la Floride de l’Europe. La Floride attire pendant la saison hivernale des américains et canadiens qui fuient le froid de leurs états pour venir se réfugier sous son soleil.

Les acheteurs étrangers ne veulent plus seulement une résidence secondaire pour y passer quelques jours dans l’année. Ils veulent rester plus longtemps et profiter de ce que leur offre la côte méditerranéenne espagnole, du beau temps toute l’année. Mais ces nouveaux investisseurs étrangers ont leurs exigences : des liaisons wifi à haut débit, la proximité de la mer et des terrasses, et un espace pour télétravailler.

Hausse des prix à la vente : +2,8% de mars à juin 2022

Selon Idealista, les prix dans l’ancien ont augmenté de 2,8% au cours du second trimestre de cette année. C’est une très forte hausse par rapport aux trimestres précédents.

Parmi les hausses les plus fortes, il faut noter Santa Cruz de Tenerife (+9,3% en 3 mois !), Alicante et Valence (+4,9%). Augmentations trimestrielles plus modérées à Séville (+3,2%), Palma de Majorque (+2,3%), Madrid (+2,1%), Barcelone (+1,5%) et Malaga (+1,1%). Notons une baisse de 0,5% à Bilbao et de 0,4% à Tarragone.

Quadruplement des taux d’emprunt en 2022 !!!

En Espagne, nous avions commencé l’année avec des crédits immobiliers à des taux fixes de 1,25%, ce qui a incité de nombreux investisseurs particuliers à acheter des biens immobiliers dans le neuf et l’ancien. Nous étions d’ailleurs sur des records de vente en début d’année.

Mais dès janvier, on notait un frémissement à la hausse sur l’Euribor. Au 1er janvier, il avait atteint son plus bas historique. Et il avait commencé à monter pendant le premier mois de l’année alors que la guerre en Ukraine n’était pas encore d’actualité. L’inflation était déjà de 6% en janvier en Espagne.

Les conséquences de la guerre en Ukraine, en particulier la hausse des prix de l’énergie et des produits alimentaires, ont accéléré la hausse de l’inflation. Et la plupart des banques ont réagi en augmentant leurs taux autour de 2% dès avril/mai.

Le record d’inflation en juin en Espagne (+10,2%, du jamais vu depuis 37 ans) et la hausse rapide de l’Euribor (0,8% de plus en juin) ont décidé les banques à augmenter à nouveau leur taux autour de 3% fin juin/début juillet 2022.

Et il est probable, après la hausse du taux de base de la BCE de 0,25% en juillet et 0,25% en septembre, que nous atteignons les 4% dès septembre et pourquoi pas les 5% en décembre. Ce qui représenterait un quadruplement des taux en moins d’un an ! Et aura évidemment un impact négatif sur les demandes de nouveaux crédits provoquant une baisse du nombre de transactions au second semestre.

Mesures anti-inflation

Le gouvernement espagnol a annoncé un nouveau train de mesures jusqu’au 31 décembre pour faire face à la hausse de l’inflation résultant de la guerre en Ukraine (ndlr : l’inflation était déjà là avant la guerre en Ukraine). Ces mesures coûteront 9 milliards, qui passeront à 15 milliards si l’on ajoute les mesures en vigueur jusqu’à présent. Elles devraient permettre de contenir l’indice des prix à la consommation à 3,5 % d’ici la fin de l’année.

Parmi les principales mesures annoncées : réduction de 50% des abonnements dans les transports en commun, augmentation des retraites et revenus d’invalidité, réduction de la TVA sur l’électricité, aide de 200 euros pour les revenus les plus faibles, réduction de 20 centimes par litre de carburant, plafonnement de l’augmentation des loyers à 2%, etc.

Le nouveau Plan Logement 2022-2025

Le secrétariat général de l’urbanisme et du logement a présenté les différents programmes d’aide au logement locatif lancés par le gouvernement dans le cadre du Plan logement de l’État 2022-2025. Ce plan a été approuvé au début de l’année et un montant total de 1 717 millions d’euros a été engagé.

Le Plan Logement 2022-2025 réglemente 13 programmes d’aide, dont les objectifs sont de favoriser l’accès au logement locatif, de contribuer à l’amélioration de l’accessibilité au logement, de promouvoir la régénération et la rénovation urbaine et rurale dans les zones dégradées et les zones où subsistent des logements insalubres, et de verser des subventions pour les prêts conventionnés, réglementés dans les plans d’État précédents en matière de logement.

174.000 biens immobiliers vendus au premier trimestre

Les ventes de logements ont atteint 174 075 transactions au premier trimestre 2022, soit le meilleur chiffre entre janvier et mars depuis 15 ans. En outre, le stock de logements neufs invendus à la fin de 2021 est de 448.800 unités, soit près de 32 % de moins que le pic de 2009. Le parc résidentiel a augmenté de 94.000 en 2021 unités pour atteindre 25,9 millions de logements.

Les transactions résidentielles ont augmenté de 23% en glissement annuel au premier trimestre de cette année. C’est 10% de moins qu’au trimestre précédent. On a enregistré plus de transactions à la fin de l’année qu’au début d’année.

Par type de propriété, les transactions de logements dans l’ancien ont augmenté de 24% pour atteindre 156.400 unités, représentant 90% du volume de transactions au premier trimestre. En parallèle, il y a eu 17.700 transactions dans le neuf, soit 10 % de plus qu’à la même période de l’année précédente.

Doublement du nombre d’acheteurs étrangers au premier trimestre 2022

Les acheteurs étrangers sont de retour. Les transactions immobilières résidentielles faites par des étrangers, résidents ou non, ont augmenté de 171 % au premier trimestre de l’année. On dénombre 31.700 transactions, à mettre en rapport avec les 18.500 enregistrées au cours de la même période de 2021.

Les transactions effectuées par des étrangers résidents atteignent 16.700 unités, soit 36% de plus qu’entre janvier et mars 2021. Tandis que les ventes et achats de logements par des étrangers non-résidents ont augmenté de 141 % pour atteindre 15.000 transactions, contre 6.200 un an plus tôt.

Plus rentable d’acheter un immeuble qu’un appartement

Avis aux investisseurs : l’achat d’immeubles est plus rentable que l’achat de logements seuls. C’est l’une des conclusions de l’étude réalisée par la société de conseil 3 Capital Real Estate, qui a analysé les prix de vente de 550 immeubles à Madrid et à Barcelone, dans les quartiers les plus recherchés. L’étude révèle qu’à Barcelone, le m2 est 32% plus cher dans les appartements que pour les immeubles entiers, tandis qu’à Madrid, il est 15% plus cher.

Facteurs de hausse des prix dans le neuf

Les pressions inflationnistes ont un impact sur l’économie et aussi sur les prix des logements neufs. Aux problèmes endémiques du secteur, tels que les retards dans le traitement des permis de construire par les municipalités, s’ajoutent aujourd’hui des problèmes tels que l’augmentation du coût des matériaux de construction et des difficultés accrues dans la chaîne d’approvisionnement, notamment depuis le début du conflit en Ukraine, ainsi qu’une pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la construction. Le prix des logements neufs a augmenté de 10% au cours du premier trimestre de l’année, selon les données de l’INE, avec un stock en constante diminution sur les principaux marchés. Alors que la demande n’a cessé de croître !

L’offre locative en berne et les prix à la hausse

L’offre de logements à louer est de plus en plus réduite. Dans certaines parties de l’Espagne, elle chute jusqu’à 40% d’une année sur l’autre. Sur certains marchés comme Madrid, Barcelone, Alicante ou aux Canaries et aux Baléares, la réactivation du tourisme (et des locations touristiques) et des colocations avec la normalisation de la situation sanitaire a fait disparaître de nombreux logements qui étaient entrés sur le marché avec l’arrivée de la pandémie.

De leur côté, les prix des loyers des biens offerts sur le marché n’ont cessé d’augmenter depuis le début de l’année. Pendant toute l’année 2021, les prix n’ont pratiquement pas bougé ou ont augmenté très modérément. Depuis décembre dernier, ils ont augmenté de 5 à 6% par rapport à il y a six mois.

Par ailleurs, la prolongation par le gouvernement jusqu’en décembre de la limite de 2% de l’augmentation des prix des loyers pour les contrats en cours qui doivent faire l’objet d’une révision annuelle ajoute aussi de l’incertitude et risque de pousser certains propriétaires à décider de retirer leurs biens du marché locatif. Et moins l’offre est importante, plus les prix des nouveaux contrats sont élevés.

Conséquences de la perte de valeur des banques

Les banques espagnoles ont perdu 10 % de leur capitalisation boursière au cours d’un mois de juin. Quelles conséquences ? Avec la hausse des taux, les hypothèques seront plus chères et plus difficiles à obtenir. Les banques réduiront aussi leurs prêts à la consommation. Les rémunérations des comptes resteront encore peu élevées, autour de 1%. Et les commissions augmenteront.

Prévisions de croissance du FMI pour 2022

L’année 2022 présente des défis majeurs ralentissant la reprise postpandémie. Les économies doivent faire face à des pénuries de matières premières due à la guerre entre la Russie et l’Ukraine, à des problèmes de chaîne d’approvisionnement dus à des fermetures en Chine, et à un resserrement des politiques monétaires face à la montée de l’inflation.

En conséquence, le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions économiques pour 2022 et 2023. Il estime que la croissance du PIB mondial sera de 3,6% en 2022. Dans les prévisions pays par pays, l’Ukraine connaîtra la contraction la plus sévère, avec -35% cette année. L’invasion russe a endommagé ou détruit 30 % des infrastructures du pays et plus de 14 millions de personnes ont fui leurs foyers. Dans le même temps, le PIB d et la Russie chutera de 8,5 % à la suite des sanctions imposées.

En Europe, l’Irlande (+5,2% de croissance de PIB), l’Espagne (+4,8%), la Norvège et le Portugal (+4% chacun) seront les économies qui croîtront le plus en 2022. Les puissances économiques majeures telles que le Royaume-Uni (+3,7%), la France (+2,9%), l’Allemagne (+2,1%) et l’Italie (+2,3%) connaîtront une croissance légèrement inférieure. Aux USA, la croissance sera de 3,7%, en Chine de +4,4% et au Japon de +2,4%. Exception, l’Inde aura un taux de croissance record à 8,2%. A l’opposé la croissance brésilienne sera limitée à 0,8%.

Espagne, 4ème pays avec l’espérance de vie la plus élevée au monde

L’espérance de vie à la naissance est définie comme le nombre moyen d’années qu’un nouveau-né peut espérer vivre si le taux de mortalité actuel n’évolue pas. Selon les données fournies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’espérance de vie dans le monde est de 74,2 ans pour les femmes et de 69,8 ans pour les hommes.

L’Espagne occupe la quatrième place des pays ayant l’espérance de vie la plus élevée, avec une moyenne de 83,3 ans. Derrière le Japon (84,7), la Suisse (84) et la Corée du Sud (83,5).

Quant aux régions d’Espagne, selon les données recueillies par l’INE en 2021, Salamanque, Madrid, Burgos et Alava sont les provinces où l’espérance de vie est la plus élevée, de 84,3 à 84,7 ans. Au sein de la péninsule, Almería et Cadix sont les deux provinces où l’espérance de vie est la plus faible, avec respectivement 80,5 ans et 80,7 ans.

Les News de l’Immobilier en Juillet 2022

Confidentiel et Express des News en Juillet 2022

News en Juillet 2022 en Europe et dans le Monde

  • Les trois-quarts des Français comme des Espagnols partiront en vacances cet été, un record !
  • Seuls 31% des Français pensent que cette année est une année propice à l’achat immobilier, contre près de 60% l’an dernier.
  • Le marché des résidences secondaires est en chute de 20% en France.
  • Les prix de l’immobilier résidentiel baissent à Paris, Rome et Lisbonne.
  • Les 10 pays de l’OCDE les plus exposés à une bulle immobilière sont : la Nouvelle-Zélande, la République Tchèque, la Hongrie, l’Australie, le Canada, le Portugal, les Etats-Unis, l’Autriche, la Russie et le Luxembourg.
  • Les loyers dans le luxe à Manhattan, 10% des appartements, sont en moyenne à 13500 $ par mois !
  • Hausse des taux, inflation et crainte de la récession freinent la hausse des prix de l’immobilier aux USA.
  • L’Arabie Saoudite prévoit de construire 2 gratte-ciels de 500 mètres de hauteur (projet Neom).
  • Les villes les plus chères du monde pour y vivre sont Shanghaï, Londres, Taipei, Hong Kong et Singapour.
  • L’investissement en logistique a augmenté de 66% en 2021 dans le monde.
  • A +1,04% fin juin, l’Euribor 12 mois a augmenté de 0,8% en à peine un mois ! On retrouve les niveaux de 2012.
  • L’inflation en zone euro bondit à 8,6% en juin, un nouveau record après les 8,1% de mai.

News en Juillet 2022 en Espagne

  • En 2022, l’Espagne reste la destination touristique étrangère préférée des Français loin devant l’Italie, le Portugal et la Grèce.
  • Le nombre de personnes âgées en immobilier locatif sera multiplié par 3 en 20 ans.
  • La part des ventes en agence immobilière sans publication (vitrine, web, journaux) est passée de 10% en 2019 à 20% à 2021.
  • Selon CBRE, les prix de l’immobilier résidentiel en 2022 augmenteront de 6% dans l’ancien et de 8% dans le neuf.
  • Le stock de logements neufs est en baisse de 17% aux Baléares.
  • L’investissement locatif représente désormais 20% des investissement immobiliers résidentiels.
  • En mars 2022, 10.900 permis de construire ont été accordés, le niveau le plus haut depuis 13 ans.
  • Airbnb interdit l’organisation de fêtes dans les logements loués transitant par la plateforme.
  • La moitié des entreprises de construction souffrent du manque de main d’œuvre.
  • La moitié des urbains qui étaient partis au vert pendant la crise Covid sont revenus dans les centres-villes.
  • L’activité de réforme immobilière devrait générer en 2022 un chiffre d’affaires de 20 milliards d’euros.
  • La société de gestion immobilière Servihabitat lance une filiale pour développer 200.000 logements en 10 ans.
  • Le Groupe Globalia vend ses 14 hôtels Be Live (500 millions d’euros) pour solder sa dette avec la banque Santander.
  • Le fonds Bain Capital prévoit d’investir jusqu’à 1 milliard d’euros dans des hôtels en Espagne d’ici 2024.
  • L’Espagne est la destination touristique privilégiée des Français, des Anglais, des Irlandais, des Allemands, des Italiens, des Hollandais, des Danois, des Suédois, des Norvégiens et des Finlandais.
  • Le prix moyen des terrains urbains a augmenté de 19% en mars 2022 par rapport au même mois de l’année précédente.
  • Iberia prendrait sous peu le contrôle de Air Europa.
  • Corte Ingles renoue avec les bénéfices, 120 millions d’euros pour l’exercice mars 2021 – février 2022.
  • Les ventes dans les centres commerciaux ont augmenté de 33% au premier trimestre 2022 par rapport par rapport à 2021, mais restent 5% inférieures à 2019.
  • Barcelone conservera le Mobile World Congress jusqu’à 2030.
  • Stoneshield prévoit d’investir 750 millions d’euros dans la construction du plus grand centre de stockage de données d’Espagne, à San Fernando de Henares (Communauté de Madrid).
  • Le volume total des investissements immobiliers en Espagne dépasse 8,2 milliards d’euros au premier semestre 2022, soit 55% de plus qu’au premier semestre 2021.
  • Les rendements obligataires espagnols à 10 ans dépassent les 3 % pour la première fois depuis 2014.
  • Selon la Banque d’Espagne et l’OCDE, la croissance espagnole sera de +4,1% en 2022 et de +2,8% en 2023.
  • L’inflation sur un an a atteint en juin un nouveau record, à +10,2%, du jamais vu depuis 37 ans !

 

Les News de l’Immobilier en Juillet 2022

___________________________________

Acheter en Espagne au meilleur prix

en toute tranquillité et en toute sécurité.

Faites appel à un conseiller immobilier francophone.

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires. Depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition. En passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou remplissez le formulaire en bas de page.

___________________________________

Les News de l’Immobilier en Juillet 2022

Toutes les News de l’Immobilier en Espagne en 2021 et 2022

Juin 2022

Mai 2022

Avril 2022

Mars 2022

Février 2022

Janvier 2022

Décembre 2021

Novembre 2021

Octobre 2021

Septembre 2021

Août 2021

Juillet 2021

Juin 2021

Mai 2021

Avril 2021

Mars 2021

Février 2021

Janvier 2021

Retrouvez ici toutes les News de l’Immobilier en Espagne de 2016 à 2022.

Les News en Juillet 2022

La reproduction partielle ou complète de ce document est autorisée avec mention de la source ci-dessous

© acheterenespagne.fr– 2022 – Les News de l’Immobilier en Juillet 2022

    Les News en Juillet 2022

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.